Menu

Bâtiment scolaire sportif de rue Pestalozzi

fds | officina di architettura

fds | officina di architettura

Architetto

Descrizione Progetto

Bâtiment scolaire sportif de rue Pestalozzi

  • client: municipalité de la Ville d’Yverdon-les-Bains
  • size: 322 m²
  • location: yverdon-les-bains – SWITZERLAND
  • status: projected competiton|first phase

le projet du bâtiment est situé dans la rue Pestalozzi, dans un espace crucial de la ville d’Yverdon-les-Bains, dans le centre historique.
Le but de l’intervention, par la démolition de l’ancien bâtiment et la reconstruction de la salle de sport, est de créer un lieu qui répond plus adéquatement aux les différents besoins sportifs et qui soit, aussi à travers l’architecture, moteur de la vie de toute la ville.
L’insertion dans un contexte historique avec une forte connotation formelle liée à la tradition du lieu a guidé le choix vers une architecture qui a renoncé à tout excès de formalisme, qui évite la concurrence avec les bâtiments environnants (en particulier le château) et qui represente plutôt un outil pour améliorer le contexte. En ce sens, tout de suite, il a été évalué que la lumière aurait été le protagoniste du projet pour la création d’un élément éthéré, abstrait, visible mais pas tangible. Le bâtiment devient, même, source lumineuse, plutôt que l’objet à éclairer, par l’utilisation d’une “peau” externe (qui entoure la structure d’acier), composée de deux couches de polycarbonate entrecoupées de un isolant transparent de haute performance (TIM). Ce matériau permet de réduire l’épaisseur des parois extérieures. La forme rectangulaire du lot, plutôt qu’un empêchement, s’est révélée l’élan tout au long de l’élaboration du projet basée sur linéarité et ordre. La symétrie est cassé dans les façades, à travers un jeu d’ouvertures, qui contribuent à accentuer le rôle principal de la lumière dans le projet. La paroi nord a été fait de l’observation du prospectus de nombreux bâtiments qui sont situées en rues du centre d’Yverdon-Les-Bains. E ‘a été constaté la présence de nombreux bâtiments adjacents, ou chacun maintient ses propres caractéristiques à la fois en ce qui concerne la hauteur, à la fois dans l’arrangement de fenêtres, même dans les couleurs. On a donc choisi de mettre en évidence cette particularité d’élévations de la rue d’Yverdon dans la façade principale, revisité grâce à l’utilisation de panneaux en polycarbonate. L’échantillon représentatif sur lequel nous avons travaillé est la façade de la rue de la Plaine, voie qui mène de la périphérie vers le château. A partir de cette façade, nous avons étudié l’emplacement des fenêtres à l’obtention d’une grille; cette dernière a été prise en tant que matrice pour la création des ouvertures dans le panneau intérieur de la paroi. le panneau extérieur est perforée selon les exigences et l’effet que vous souhaitez créer, de cette façon la éclairage pénètre dans l’environnement à l’intérieur de trois manières différentes: la premiere est seulement à travers la vitre (où les deux panneaux sont perforés), la seconde est à travers le panneau de polycarbonate et la fenêtre (où il est crevé uniquement le panneau intérieur) et enfin à travers deux panneaux (où il n’y a pas d’ouvertures).
Les espaces et les différentes fonctions du bâtiment sont développées selon une logique simple et intuitive en réponse à la nécessité d’un espace public destiné a l’accueil les enfants de l’école primaire et secondaire. On peut accéder au bâtiment par le nord-ouest, par une entrée de taille modeste, en respectant l’architecture de l’ensemble du projet. De l’entrée les voies et la division fonctionnelle de l’espace sont lisibles, au moyen de l’utilisation de la couleur. Au rez-de-chaussée, dans le centre de l’édifice, il ya deux salles de gymnastique rythmique, le coeur de l’ensemble de l’espace, a partir duquel se développent tous les autres environnements. Au nord-est, il ya principales liaisons verticales: l’ascenseur et la cage d’escalier – élément architectural fondamental du projet – qui s’étend sur toute la longueur de la paroi. Ce dernier permet la surface vitrée plus grande du bâtiment pour profiter pleinement de l’exposition au soleil. Dans le sud sont répartis toutes les services: vestiaires, des toilettes et de l’échelle secondaire. Vers l’est, derrière l’ascenseur est réalisé une zone technique. Au deuxième étage, il ya une salle de gymnastique, la salle principale avec ses services connexes. Cette zone, contrairement à la salle de gym (6 m), a une hauteur utile de 3 m, ceci permet la réalisation de compartiments techniques à l’étage supérieur qui se développe pour la entière surface, accessible par un escalier du local d’enigins intérieurs (5). Dans ce plan se trouve un réservoir d’eau qui, après le traitement d’épuration, est utilisée pour tous les besoins de la structure (nettoyage, toilettes, douches).
Les performances environnementales et énergétiques dans la structure sont en ligne avec les directives de la législation en vigueur et en particulier avec SIA 2040. L’ensemble du système est commandé par la pompe à chaleur; le chauffage de la salle de gym, les couloirs et les salles rythmique est assurée par un système de ventilation par des bouches, tandis que dans les vestiaires et les services sont fournis casier convecteurs. La couverture est équipé d’un système de chauffage, par des résistances électriques, qui garantit le dégel de la glace et de la neige; il ya aussi un système de canalisation de l’eau qui permet l’accumulation à l’étage inférieur et la réutilisation.

preloader